Cabinet dentaire du Dr CYPRIA-TABARIN

Pratique de l'Orthodontie et Dentiste à Saint-Joseph

Angle des rues Marius Hurard et Ernest Desproges - Bourg - 97212 Saint Joseph en Martinique - Tél : 0596 705 705 / 0596 57 60 86 / 0696 01 57 29/ 0696 04 35 98

Les maladies parodontales

 

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes qui affectent et détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents. Les tissus concernés sont la gencive, les fibres d'attachement (ligament ou desmodonte) et l'os qui supporte les dents.

Elles constituent un problème important de santé publique. Elles représentent, avec la carie dentaire, les affections principales de la cavité buccale.

Ces pathologies sont appelées gingivites si elles concernent uniquement la gencive et parodontites si les tissus sous-jacents- en particulier l'os alvéolaire- sont atteints.

 

Comment les reconnaître?

  • L'état de la gencive : inflammation, saignement, récession, présence de pus.
  • L'état des dents : caries, malpositions, mobilités, couronnes inadaptées
  • La présence de poches parodontales dont la profondeur est mesurée pour déterminer la sévérité de la perte d'attache.

 

La gingivite

C'est l'étape ou la plaque dentaire s'accumule, les gencives sont rouges et saignent facilement.

Ce stade est totalement réversible. Son traitement comprend un détartrage, une bonne hygiène dentaire et parfois une antibiothérapie.

 

Les poches parodontales

Lorsque la gingivite persiste, on observe une perte d'attache de la gencive et une résorption de l'os qui entoure la dent due à l'accumulation de la plaque dentaire entre la gencive et la dent. Des poches se forment entre la gencive, la dent et l'os.

Un cercle vicieus se produit alors puisque ces poches favorise l'accumulation de la plaque dentaire et celle-ci aggrave la résorption de l'os et entraine un cercle vicieux.

De petits abcès responsable d'une mauvaise haleine peuvent apparaitre, les dents ne sont pas encore déchaussées.

Le traitement des poches parodontales consiste à effectuer sous anesthésie locale un curetage parodontal.La gencive est soulevée, nettoyée et  la plaque dentaire, les poches, les racines des dents et l'os sont éliminés.

Ce traitement permet de ré-appliquer la gencive directement sur l'os après avoir éliminer les poches. Ce traitement n'arrête pas la maladie, il permet de ralentir/arrêter son évolution. Seule une hygiène dentaire rigoureuse permettra d'éviter la récidive. 

Un curetage parodontal nécessite systématiquement une couverture antibiotique. 

 

Le déchaussement

A un stade plus évolué, la résorption de l'os est aggravé car les poches parodontales s'agrandissent . La dent perd son tissu de soutien et les mobilités dentaires apparaissent. La gencive se rétracte ce qui donne l'impression de dents trop longues.

A ce stade, le traitement comprend aussi un curetage-resurfaçage parodontal. Il permet de ré-appliquer la gencive directement sur l'os après avoir éliminer les poches. Mais la nouvelle position de la gencive ré-appliquée sur un os donnera encore d'avantage l'impression de racine découverte alors que la progression de la maladie a été stoppée (ce qui peut poser un problème esthétique).

Ce traitement permet de ralentir, d'arrêter l'évolution de la parodontopathie mais il ne guérit pas la maladie. Seule une hygiène dentaire rigoureuse permettra d'éviter la récidive.

Ce traitement permet d'arrêter la progression de la maladie mais ne reconstruit pas l'os perdu. 

 

Le stade critique

Au stade ultime, les lésions sont tellement importantes qu'il est impossible de proposer une thérapeutique qui permet de conserver les dents. Il devient nécessaire d'extraire. 

Pour conclure, le plus important est la vigilence. L'hygiène dentaire rigoureuse est primordiale au risque d'un traitement chirurgical de vos lésions et durant toute votre vie. 

 

Article rédigé par le praticien le 04/07/2012